Communautés de pratique
Des écosystèmes pour l'apprentissage, le travail et l'innovation.
Démarche d’investigation : La qualité de la recherche

Cours du 09.02.2009 avec Nassira Hedjerassi – jour de grève

Rappel : Aujourd’hui, la distinction approche explicative/ compréhensive , n‘a plus la même pertinence, on observe un continuum entre les deux, la question primordiale qui se pose étant celle de la QUALITE de ce qui est produit-> sur quels critères va-t-on juger de cette qualité ?

Quel que soit le paradigme choisi, ce qui est visé, l’enjeu, c’est la produiction de nouveaux savoirs, de l’intelligibilité.
( R Classique-> nouveaux savoirs // R finalisée-> vise le changement, l’innovation : transformation des représentations. Pas de différenciation chercheur/praticien. Ce qui distingue l’un de l’autre, c’est la distance du chercheur/terrain, le °/° d’implication, de distanciation -> distance max// RF)

3 critères pour une recherche de qualité

La Pertinence

  • Pertinence de l’objet : Est il le bon? (Appui sur revue de littérature -> Etat de la question)
  • Cadre théorique/conceptuel –> Définitions, explicitations des concepts
  • Méthodologie : Constitution du corpus, selon quelle méthodologie ? Justifier.
  • Faisabilité : des résultats ont été obtenus dans ce domaine et le sujet précis non encore recherché

La validité

  • Par rapport à l’objet, l’aspect conceptuel et théorique, mais aussi méthodologique
  • De la démarche :ce qu’annoncent les auteurs correspond bien à ce qu’ils ont fait
  • Des outils et instruments de mesure
  • Triangulation des données: croisement des données pour atteindre la complexité et les mettre à l’épreuve, usage d’outils d’analyse/interprétation variés
  • Triangulation de l’analyse du corpus : cas de plrs chercheurs dans un groupe, ils doivent aboutir aux mêmes conclusions.

La fiabilité

  • Du recueil et traitement de l’information
  • S’assurer de l’indépendance entre le chercheur et le recueil/traitement
  • Des procédures pour réduire les degrés d’implication des chercheurs et contrôler la fiabilité (ce qui est obtenu est bien en rapport avec l’objet et non avec la subjectivité du chercheur)
  • Rechercher les procédures/outils qui permettent d’optimiser le travail du praticien-chercheur

Atelier : Lecture de texte, analyse critique d’une recherche

Des questions à se poser devant un article

  1. Quelle est la visée épistémologique
  2. L’objet. Est il défini ou pas, quelles variables pour l’appréhender?
    Revue de la question : pertinence de la revue de littérature ?
    A-t-on un cadre conceptuel/théorique défini?
    Les choix méthodologiques sont justifiés, la démarche est argumentée ?
  3. Problématique. Repérer les questions de recherche selon visée épistémologique
  4. Hypothèse(s)
  5. Terrain : Outils de recueil de données et présentation du corpus
  6. Analyse(s) : Argumentations, explicitations des principes de lecture (méthode)
  7. Résultats
  8. Discussion sur la fiabilité, la validité : on pointe les limites de la recherche;

En général : Toutes les étapes doivent être explicitées, justifiées et argumentées.

Analyse critique de l’article: Professionnaliser la formation des étudiants en travail social : De l’apprentissage individualisé aux communautés d’apprenants.

Ressources complémentaires

L’analyse qualitative en Éducation par Léopold Paquay, Marcel Crahay, Marc Bru, Jean-Marie De Ketele

Cours de méthodologie de l’observation où les 3 critères de qualité et les outils de recueil sont détaillés

Leave a Reply