Communautés de pratique
Des écosystèmes pour l'apprentissage, le travail et l'innovation.
Les métaphores de l’apprentissage

Historique

Sfard Anna (1998) a distingué deux métaphores pour comprendre l’apprentissage : La métaphore de l’acquisition et la métaphore de la participation (voir également Lave, Rogoff).

Ces 2 métaphores, augmentées par celle de Paalova (2003), ont un double intérêt. Elles permettent d’expliquer les processus d’apprentissage et elles tentent de réconcilier différentes écoles : les cognitivistes/contsructivistes et les tenants de l’approche sociale de l’apprentissage (Socio-constructivisme, CoP)

Sfard s’est inspirée de Kolb (1984) et de son cycle d’apprentissage qui introduit le concept de réflexion sur ses expériences et démontre que la réflexion joue un rôle dans le processus d’apprentissage, et pas seulement sur la connaissance abstraite et la pensée. Il s’appuie sur les idées de participation et d’acquisition dans son travail sur l’apprentissage.

L’AM est davantage présennt dans les anciens textes, le PM prend une place plus importante dans les études récentes.

Paalova ira plus loin en tenant compte du processus de création des connaissances par la crétaion d’artefacts collaboratifs. Il liera en quelque sorte les 2 métaphores de Sfard.

Métaphore de l’acquisition

Dans la métaphore de l’acquisition, l’apprentissage est vu comme un processus plus traditionnel. L’apprentissage est examiné en termes de connaissances, de structures (schémas, modèles mentaux) résidant dans l’esprit d’un individu, une «théorie populaire» de l’intellect et de l’apprentissage. Dans cette ligne de pensée, l’esprit est un conteneur de la connaissance, et l’apprentissage un processus qui remplit le contenant. Par conséquent, la connaissance est considérée comme une propriété ou une capacité intellectuelle de l’individu. Les théories d’apprentissage constructivistes sont liées à cette métaphore peuisqu’elles se concentrent sur des processus d’apprentissage et le renforcement de structures de connaissances de l’individu.

Métaphore de la participation

Une autre approche, selon Sfard est la métaphore de la participation qui met l’accent sur le rôle des communautés et de l’interaction sociale. En conséquence, l’apprentissage est considérée comme un processus de participation à diverses pratiques culturelles et des activités d’apprentissage, plutôt qu’un simple processus de formation des connaissances individuelles. Dans la perspective de la participation, l’apprentissage est vu comme un processus participation péripéhérique légitime, l’engagement correspond à une acculturation qui transforme l’identité, et où l’on apprend à interagir en fonction de son plan personnel, des normes et des significations négociées socialement (Lave et Wenger). Cette métaphore suppose que la connaissance est un aspect de la participation dans des pratiques culturelles. L’accent est mis ici sur la négociation sociale de sens et le discours entourant la collaboration.

2 métaphores mutuellement exploitables

Pour l’auteur, même si les 2 processus sont distincts, ils ne sont pas exclusifs, bien au contraire.
Une combinaison de chaque devrait apporter les avantages de chacun d’eux tout en maintenant leurs inconvénients respectifs à l’écart. La dictature d’une seule métaphore conduit à des théories qui servent les intérêts de certains groupes et désavantagent les autres.

The metaphorical mappings (table from Sfard 1998)

AM PM
Enrichissement individuel But de l’apprentissage Construction collective
Acquisition de quelque chose Apprentissage Devenir un participant
Receptacle Apprenant Participant périphérique, apprenti
Fournisseur, facilitateur, médiateur Professeur Participant expert , gardien de la pratique, du discours.
Propriété, possession, bien Connaissance, concept Aspect de la pratique / discours / activité
Avoir, posséder Savoir Appartenir, participer et communiquer

Exercice possible : Comparer les métaphores de mon propre apprentissage
a) Est ce que tous mes apprentissages se réfèrent à de l’acquisition ou de la participation?
b) Des cas qui ne rentrent pas en AM ou PM?
c) Est-ce que votre processus d’apprentissage davantage axé sur vous de façon individuelle davantage dans un contexte social ?

Métaphore de la construction de connaissances

Paavola et al. (2004) apportent une troisième métaphore de l’apprentissage qui met l’accent sur la nouveauté mise au point au cours de l’apprentissage. La métaphore de création de connaissances (ma traduction) indique que l’apprentissage est considérée comme analogue à des procédés innovants d’investigation où les nouvelles idées, des outils et des pratiques sont créés en collaboration, et où la connaissance initiale est enrichie ou transformée au cours du processus. Dans le cas de l’apprentissage, l’accent est mis sur la création de connaissances, sur la création d’objets. Différents modèles d’apprentissage explicitent ce type de processus : Yrjö Engeström (1987) et l’apprentissage expansif, Bereiter (2002) et son modèle de développement des connaissances. L’accent est mis non pas sur l’esprit d’une personne (comme la métaphore de l’acquisition), ni sur les processus sociaux (comme la métaphore de la participation), mais plutôt sur les artéfacts de médiation, les objets et les pratiques qui sont développées en collaboration au cours du processus d’apprentissage. La connaissance est importante quand elle contribue au développement des artéfacts de médiation et des pratiques.

Paavola et al. (2003) affirment que ces métaphores donnent certaines orientations générales pour la conceptualisation de nouveaux types d’approches d’apprentissage, de nouveaux apprentissages et matériels d’apprentissage.

Avec l’exemple de la famille d’agriculteur chez Sfard, cela signifie que les enfants apprennent l’agriculture avec leur famille dans les champs, mais aussi en ayant accès à différents types de matériaux liés à l’agriculture. En outre, sur la base de l’acquisition et la participation, la nouvelle génération tenter de créer de nouvelles connaissances dans le contexte de leur propre exploitation, en demandant à ce que les pratiques de leur père et de leur mère soient conservés mais que de nouveaux modes d’exploitation agricole puissent être mise en œuvre à partir de matériaux disponibles. Pendant le processus d’apprentissage, ils sont donc susceptibles de participer au processus de création de connaissances collectives.

Sources

Sfard, A. (1998) On two metaphors for Learning and the Dangers of Choosing Just one in Educational Researcher, Vol 27 No 2 (March 1998). > PDF

Paavola et al.(2003), A Framework for Evaluating Virtual Learning Materials through the Three Metaphors of Learning > PDF

1 Comment to “Les métaphores de l’apprentissage”

  1. […] Les métaphores de l’apprentissage | Communautés de pratique Propriété, possession, bien Connaissance, concept Participant expert , gardien de la pratique, du discours. […]

Leave a Reply