Communautés de pratique
Des écosystèmes pour l'apprentissage, le travail et l'innovation.
Approche qualitative du rôle du tuteur de FOAD dans l’enseignement supérieur

Introduction

Comment les stagiaires apprennent et avec quels moyens et quelles méthodes ? Comment les formateurs et l’équipe pédagogique en général favorisent ces conditions d’apprentissage ?

Si enseigner, c’est « créer des conditions matérielles, temporelles, cognitives, affectives, relationnelles, sociales pour permettre aux élèves d’apprendre ? En quoi le rôle du tuteur de formation à distance contribue efficacement à favoriser ce processus ?

« Pour étudier et décrire les pratiques de tutorat en ligne nous avons choisi d’approcher les pratiques de tuteurs au sein d’un diplôme en ligne le DUSTIC. »

Les pratiques virtualisées ou médiatisées de formation

« Pour décrire l’action de l’enseignant, nous centrons notre attention sur les postures globales qui définissent l’objectif de l’action, la modalité de communication et d’interaction, le but à atteindre. L’enseignant a plusieurs modalités d’intervention. Ces modalités que nous appelons « postures » peuvent être définis par un ensemble d’actions coordonnées et visant à réalisation d’une fonction enseignante à un moment donné de l’action pédagogique. Nous décrirons six modalités de l’action de l’enseignant qui peuvent être visibles dans une situation d’enseignement » qui représentent des variables de l’action d’apprentissage , essentielles pour la compréhension de l’action d’enseignement.

Enseignement

Action de l’enseignant

Informateur

Rechercher, préparer ou produire des informations ou des documents

Professeur

Produire un discours ou des interactions visant à dire le savoir ou à donner la vision savante ou socialisé de ce qui doit être appris

Pédagogue

Proposer des situations pédagogiques ou des outils pratiques visant à mettre les apprenants dans la situation de pouvoir construire leurs savoirs.

Animateur

Interagir, motiver, susciter des échanges afin de garantir l’intensité de l’activité d’apprentissage et de gérer la progression du groupe

Médiateur

Accompagner et dialoguer avec l’apprenant afin de l’aider à franchir une étape ou à résoudre une difficulté d’ordre cognitif.

Evaluateur

Mesurer, noter, hiérarchiser les acquisitions des élèves par rapport aux groupes et par rapport à la norme à atteindre. Aider par ces indications l’apprenant à comprendre son erreur.

Le tuteur de formation, un maillon de l’acte d’enseigner.

« Nous savons enfin de compte très peu de choses sur ces tuteurs en FOAD. Les travaux de (Denis, 2003 ; Jacquinot, 1999 ; De Lièvre et Depover, 2001 ; Rodet 2006) soulignent que les tuteurs sont à la fois assignés à des tâches motivationnelles, méthodologiques et transversales qui font de lui l’interlocuteur privilégié de l’apprenant. B. DENIS 2002 en décrivant les caractéristiques générales des tuteurs met en valeur le rôle d’animateur et de médiateur que nous avons décrit plus haut comme une des postures de l’enseignement.

« Le tuteur doit savoir accompagner, écouter, conseiller ; prévoir les difficultés à venir ; penser par rapport aux objectifs et non en fonction du temps passé ; mutualiser les apports respectifs (…) » (Jacquinot, 1999).

Les missions du tuteur

– Mission de communication avec les apprenants
– Mission « favoriser le processus enseignement-apprentissage » : Accompagner les formateurs dans le processus enseignement + Accompagner les stagiaires dans le processus d’apprentissage
– Mission « favoriser l’utilisation optimale des plateformes techniques
– Mission « gérer les conditions psycho affectives et sociales de l’apprentissage »

Jacques RODET en 2004 définit les champs de l’intervention du tuteur sur quatre niveaux en interaction :

  1. Le cognitif qui renvoie au contenu disciplinaire, au soutien méthodologique des apprenants qui vise à leur faciliter la mise en œuvre de stratégies d’apprentissage, l’aide technique pour naviguer harmonieusement dans le dispositif et la transmission d’informations administratives, commerciales.

  2. Le socio-affectif qui regroupe les interventions du tuteur visant à lutter contre le sentiment d’isolement de l’apprenant. D’autres démarches socio-affectives du tuteur visent à l’accroissement de son autonomie.

  3. Le motivationnel qui vise à encourager la persévérance à la formation et à prévenir l’abandon. Le tuteur, ne doit pas se limiter à intervenir comme aiguillon et relais des stratégies de motivation extrinsèque mais doit également agir de manière à ce que l’apprenant renforce sa motivation intrinsèque.

  4. Le métacognitif qui renvoie à l’ensemble des activités que l’apprenant devrait réaliser pour avoir un regard distancié sur sa formation.

« Les travaux de recherche que nous avons menés complètent ce tableau à travers l’étude qualitative des rôles des tuteurs observés. Les compétences mis en jeu par les tuteurs sont donc plurielles et variables suivant le dispositif et aussi suivant la pédagogie appliquée. »

Plan relationnel

Plan technique et cognitif

Plan socio-affectif

Plan motivationnel

Plan métacognitif

Plan stratégique

Animer les situations de diachronie

Aider sur le plan disciplinaire

Rompre l’isolement

Lutter contre l’abandon

Aider à la planification

Permettre de prendre du recul

Aider à la constitution du réseau des apprenants

Aider sur le plan méthodologique

Rendre autonome

Renforcer la motivation

Aider à la réflexion

Mettre en lien formation emploi

Suivre les réponses aux e-mails

Aider du point de vue administratif

Faciliter la coopération

Encourager et féliciter

Aider à l’autoévaluation

Accompagner dans le projet professionnel

Animer les chats

Aider au point de vue technique

Aider la maitrise des outils

Aider à la démarche de coaching

Aider à la structuration de la pensée

Mettre en relation apprentissage et vie familiale

Source

Alava S., Safourcade S., (2008), Approche qualitative du rôle du tuteur de FOAD dans l’enseignement supérieur – acte du congrès AMSE 15e Congrès international Mondialisation et éducation: vers une société de la connaissance Université Cadi Ayyad, Marrakech, Maroc

Ces variables de l’action d’apprentissage et d’enseignement sont donc des données essentielles pour la compréhension de l’action d’enseignement.

Tags:

Leave a Reply