Communautés de pratique
Des écosystèmes pour l'apprentissage, le travail et l'innovation.
Analyse du soutien fourni aux apprenants par les tuteurs à l’aide d’outils synchrones et asynchrones

Introduction

L’objectif est de décrire et d’analyser la nature du soutien fourni par les tuteurs à l’aide d’outils synchrones (Chat) ou asynchrones (forum) et l’influence sur les activités. L’article a pour but d’analyser la manière dont les outils de communication sont mis en oeuvre  par les tuteurs au bénéfice des apprenants. Les interactions de 8 tuteurs et des 109 apprenants ont été analysées. Elles ont été catégorisées selon leur nombre, le thème abordé, les actions mises en œuvre, les modalités d’intervention et leur destinataire. Une fois les interventions des tuteurs bien identifiées, elles ont été confrontées aux interventions des apprenants. Cette analyse met en évidence une forme de redondance lorsque les outils sont synchrones et une forme de complémentarité lorsque les outils sont asynchrones.

Aspects méthodologiques

Les données sont extraites le temps d’une session-projet : Un trimestre, 8 groupes de 8 à 15 apprenants, 8 tuteurs, chat + forum. L’extraction des données (en codage sémantique sous forme de catégories de sens ) se fait à différents niveaux, en fonction de la participation des intervenants. certains messages comportaient plusieurs unités de sens. :

Classification par thèmes (Glikman, 1999) (pour recuillir des informations sur l’importance des participations)  > Analyse des thèmes qui ont fait l’objet d’une discussion et classement en catégories d’interventions : Contenu, Méthodologie, Feedback, Social, Linguistique, Technique.

Classification par actions (pour comprendre le but des interventions) > Démarche  qualitative avec classification en 3 catégories : « Informe », « Clarifie », « Stimule ».

Classification par modalité d’intervention (pour mieux comprendre ce qui motive la participation des intervenants) > Les modaliéts retenues sont celles retenues par divers auteurs (Glikman, 1999; De Lièvre et Depover, 2001), càd réactives et proactives.

Classification selon le destinataire (pour savoir à qui s’adresse le tuteur) > Catégories Individuel ou Groupe en général (la distinction est explicitée).

Résultats

Analyse de la participation lors des réunions (a)synchrones

Resultatsparticipation

Les résultats sont confrontés à des études/recherches précédentes et semblent conformes.

Analyse de la classification des unités de sens par thème

AnalyseUnitesSensParThemes

Les résultats sont confrontés à des études/recherches précédentes et sont justifiés.

Analyse de la classification des unités de sens par action

ResultatsrelatifsUnitésActions

Les résultats sont confrontés à des études/recherches précédentes et sont justifiés.

Analyse de la classification des unités  de sens par modalité d’intervention mise en oeuvre

ResultatsUnitesSensReactifProactif

Les résultats montrent une abondance de proactivité, contrairement à la littérature, mais cela peut être dû au scénario des tuteurs.

Analyse de la classification des unités de sens en focntion des destinataires

ResultatsFonctionDestinataire

Les résultats sont confrontés à des études/recherches précédentes

Relation entre les interventions des tuteurs et les étudiants

Relation entre les tuteurs et les apprenants concernant les interventions asynchrones

MoyenneParticipantsForums

Les groupes 3-5 et 7-8 sont isolés du fait de l’écart des résultats entre eux (pôles extrêmes), afin de pouvoir mettre en évidence les actions des tuteurs et des apprenenants.

DifferenceApprenantsTuteurs

Sont présentées ci-dessus les dimensions présentant des différences significatives uniquement entre groupe d’apprenants et tuteurs.  Les résultats sont encore confrontés à des études/recherches précédentes.

On remarque que plus les tuteurs présentent des nombres élevés (signe +), plus les groupes d’apprenants présentent des nombres faibles. « Par conséquent, il semble y avoir une relation de type complémentarité entre le soutien fourni par les tuteurs et l’activité des groupes d’apprenants au sein des discussions asynchrones ».

Relations entre les tuteurs et les apprenants concernant les interventions synchrones

MoyenneParticipationChats

Les groupes 4 et 1-8 ont été isolés compte de leur écart qui mettre en exergue les rapports entre les interventions des tuteurs et des apprenants.

Les dimensions présentant des écarts significatifs sont isolés ainsi :ParticipationCatégoriesDifférencesApprenantTuteur

Plus les tuteurs présentent des nombres élevés (+), plus les apprenants présentent de nombres élevés. Il semblerait que la relation qui anime le soutien fourni par les tuteurs soit de type redondance. les apprenants auraient tendance à effectuer des interventions de même nature quecelle des tuteurs.

Conclusions et perspectives

« Comment les outils sont ils exploités par les tuteurs pour aider les apprenants dans leur tâche ? ». Les auteurs présentent leurs résultats de façon synthétique…

Source

De Lièvre, B., Depover, C., Acierno, M., 2006, Analyse du soutien fourni aux apprenants par les tuteurs à l’aide d’outils synchrones et asynchrones in Actes du colloque JOCAIR 2006 (Colloque international :
Premières Journées Communication et Apprentissage Instrumentés en Réseau), Université d’Amiens (France), 6 – 8 juillet 2006. Consulté le 14/09/2009 à l’adresse : http://edutice.archives-ouvertes.fr/edutice-00137763/en/

Tags:

Leave a Reply