Communautés de pratique
Des écosystèmes pour l'apprentissage, le travail et l'innovation.
Professional Learning Communities and CoP: A Comparison of Models, Literature Review
Categories: Fiches de lecture

Résumé

Dûe à l’intérêt grandissant du leadership à l’école dans l’implémentation de communautés d’apprentissage, vu comme une façon de construire et soutenir le changement, une meilleure compréhension de ce qui lie les concepts de communautés d’apprentissage professionnel (PLCs) and CoPs devrait aider les éducateurs à implémenter ces concepts en milieu scolaire. La texte compare les modèles de PLCs et de CoPs et explore le développement et le partage de connaissances dans ces 2 concepts.

Méthode

Revue de littérature, particulièremnet dans le champ de l’éducation, dans le KM dans une moindre mesure.

Questions qui ont guidé la revue de littérature :

1) Dans quelle mesure les communautés d’apprentissage professionnelles et les CoPs sont similaires, differentes, liées ?
2)Comment le partage et le développement des connaissances se présentent dans ces concepts ?

Caractéristiques et comparaison des modèles

Les auteurs, après avoir décrit les caractéristiques relevées dans la littérature chez des auteurs de référence, proposent un résumé des modèles d’apprentissage à l’aide d’une grille comparative.

Table 1. Comparison of characteristics of Professional learning community and Communities of Practice models

3 modèles de PLCs émergent de différéntes théories : l’apprentissage organisationnel (Senge, 1990), la cognition située, l’apprentissage social (social learning theory), ou le knowledge management. Au fur et à mesure que le concept de cop s’est developpé, le centre de gravité s’est déplacé de «one of helping workers ‘get the job done’» à son utilisation comme outil pour le KM. Ce glissement peut expliquer comment les différentes modèles ont évolué à partir des différentes théories de base.

La littérature sur les CoPs réfère à un collectif d’individus travaillant ensemble pour un but commun dans une organisation (micro, méso), tandis qu’en terme de PLCs, la communauté est définie en tant qu’organisation (macro). Cette perspective différente joue sur la façon dont est vue le W des groupes d’individus.

En résumé, les PLCs mettent l’accent sur le rôle critique que jouent le leadership et la culture de l’école dans la formation des PLCs. Les CoPs mettent l’accent sur l’aspect social de l’apprentissage dans la formation de nouvelles connaissances, le rôle des leaders externes ou de la culture « extérieure » est absente ou bcp moins importante. Le Leadership apparait être externe dans les PLCs alors qu’il est plus interne dans les CoPs.

Développement et partage des connaissances dans les modèles

Les auteurs replacent les diférents modèles des auteurs à l’aide d’une figure pour expliquer l’articulation possible entre ceux-ci (en milieu scolaire)

Figure 1. Knowledge development cycle (Bhatt, 2000)

Conclusions et implications pour la recherche et la pratique en RH

2 concepts avec une variété de modèles à l’intérieur.

« PLC’s in general seem to emphasize the role of the leader external of the community while the CoP literature seems to downplay that role in favor of a more “grassroots” leadership from within the community. »

Source

Stoll, L., R. Bolam, A. McMahon, M. Wallace, et S. Thomas. 2006. “Professional learning communities: A review of the literature.” Journal of Educational Change 7:221–258.

Tags:, ,

Leave a Reply