Communautés de pratique
Des écosystèmes pour l'apprentissage, le travail et l'innovation.

Résumé L’artice de Cox est une étude comparative de quatre ouvrages fondamentaux sur les communautés de pratique (Lave, Wenger, Brown & Duguid…). L’auteur souligne les différences concptuelles entre les 4 ouvrages (communauté, pouvoir et changement, diversité et informalité) et discute des interprétations différentes de l’idée de «coordination» des communautés de pratique comme une idéologie de […]

L’identité Nous prenons conscience de nous-mêmes par ce qui est familier ou ce que nous pouvons négocier et qu’en contrepartie, nous prenons conscience de ce que nous ne sommes pas par ce qui est étranger, inexplicable et hors de contrôle (p.188) Pour Wenger, l’identité est vue comme un processus de constitution mutuelle entre la personne […]

La pratique « C’est la construction collective d’une pratique interne qui permet de satisfaire les attentes institutionnelles (p.52) »: Le concept de pratique est associé à faire, mais pas strictement en tant que tel. C’est faire dans un contexte historique et social qui donne uns structure et une signification à ce que l’on accomplit.[…]Une telle conception de […]

La théorie des communautés de pratique propose une théorie de l’apprentissage qui découle de l’hypothèse suivante : l’engagement dans une pratique sociale est le processus fondamental par lequel on apprend et on évolue en tant qu’être humain.

Dans leur article, Barton et Hamilton affinent, critiquent ou amendent certaines notions sur la théorie des CoP de Wenger. Ils estiment que les théories du langage, du littérisme, du discours et du pouvoir sont au cœur de la compréhension de la dynamique des communautés de pratique, mais elles ne sont pas explicites dans la formulation […]